En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté.
Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.
Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/
J'accepte

Peppermint

Musique jazz libre de droit.

Trio Saxophone alto-basse-batterie, calme et swing, façon "Art Pepper", cool jazz.

Ambiance jazz-club.

Plus de détails

29,00 € TTC

  • LICENCE STANDARD - Durée illimitée - 29 € TTC par musique
  • LICENCE DIFFUSION : TV, RADIO, CINÉMA, SPECTACLES - Durée illimitée - 59 € TTC par musique
  • LICENCE REPRODUCTION/VENTE - + de 500 copies - Durée illimitée - 69 € TTC par musique
  • LICENCE PUBLICITE INTERNET - durée illimitée - 99 € TTC par musique
  • LICENCE PUBLICITE TV/RADIO RÉGIONALE - Durée de 1 an - 99 € TTC par musique
  • LICENCE PUBLICITE TV/RADIO NATIONALE - Durée de 1 an - 999 € TTC par musique

En savoir plus

Le cool jazz est un courant de jazz apparu dans les années 1950.

Plus qu'un véritable « style », il s'agit plutôt d'une approche plus calme (« cool » — frais) et plus détendue du jazz, rompant avec la frénésie du bebop.

Par tradition, on considère que le « cool jazz » est né en 1949, sous la houlette des musiciens regroupés par Miles Davis pour élaborer la musique de son nonette (Gerry Mulligan, Gil Evans, John Carisi, John Lewis,...).

Les titres enregistrés pour 78 tours par cette formation (regroupées plus tard sur l'album intitulé « Birth of the cool »), les enregistrements de Gerry Mulligan avec son quartet ou son tentet, certains disques en petites formations de Shorty Rogers (« Modern sounds » pour Capitol) sont représentatives de cette esthétique.

La musique du nonette de Miles Davis était en fait l'adaptation au jazz moderne de concepts déjà exploités par l'orchestre de Claude Thornhill (absence de vibrato, son feutré, phrasé peu accentué,...). On peut même considérer que cette approche « cool » du jazz était déjà présente chez des musiciens des années 1920 comme Bix Beiderbecke et Frankie Trumbauer, ou des jazzmen des années 1930 comme Lester Young.

Le « cool jazz » est souvent associé au mouvement « jazz West Coast », jazz joué, dans les années 1950, par les musiciens — la plupart du temps blancs — qui exerçaient alors en Californie et travaillaient pour les studios cinématographiques.

Les écrivains beatniks, en particulier Jack Kerouac, ont été des chanteurs de ce « style » de jazz. (Source:Wikipédia)

Fiche technique

RythmeMédium
ambianceCool jazz

9 autres produits dans la même catégorie :